À propos

 

Arts en réseaux

Transdisciplinarité

Depuis sa création, l’association Database 59 se distingue d’autres lieux autogérés par sa qualité de structure interdisciplinaire.

Des musiciens, des plasticiens, des graphistes, des architectes ou des stylistes s’y côtoient tous les jours. Si certains cumulent les pratiques, la grande force de l’association se trouve dans l’entraide et l’échange de compétences entre spécialistes. Les plasticiens font des films grâce aux vidéastes, films dont les bande-son sont réalisées par les musiciens dont les pochettes d’albums sont réalisées par les graphistes et ainsi de suite.

A titre d’exemples, on a récemment vu Stéphane Detruche (musicien, vidéaste et plasticien) et Cyril Kerr (photographe et vidéaste)  illustrer, grâce à des projections sonorisées, une conférence de la Maison de l’Architecture coordonnée par Christian Von Düring (architecte) dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine. Léa Perarnau (styliste) a également réalisé un mannequin du Président Vertut (plasticien) pour sa vidéo Bankers and Mash…

Ce sont ces échanges de proximité qui rendent indispensables la collaboration et la cohabitation des différents membres de l’association.

Interactions

Si, à elle seule, la radio Basic.ch réunit quelque 150 musiciens reconnus de Genève, de Suisse et de divers pays du globe, à peu près tous les membres de la Database participent à l’extension de son réseau en collaborant avec des acteurs culturels de toutes les scènes romandes, Suisses voire internationales.

L’association a toujours su affirmer sa présence et la présence de ses membres lors de grandes manifestations et dans l’espace public. En 1998 déjà, Fri!Art invitait l’association à présenter son travail. Expo.02 fit également appel à plusieurs de ses artistes, tout comme Art Basel.

On retrouve bien entendu la patte des membres de l’association au Centre d’Art Contemporain, au Mamco, dans les galeries et les clubs de la ville ou dans des événements locaux comme la fête de la Musique en 2008, la MAC en 2010…

Le bâtiment du 21 boulevard Saint-Georges, a lui-même hébergé, depuis sa création, une foultitude d’événement. En ce moment, il accueille le Broom, lieu de concert et d’expositions supervisé par le collectif Klat et invite la galerie TMproject lors d’événements ponctuels.

Reconnaissance

On trouve parmi les occupants de la Database des artistes de renommée nationale voire internationale qui ont fait date à Genève et participent encore de manière évidente au rayonnement culturel de la ville. A commencer par les Young Gods, comptant parmi les très rares formations suisses à être reconnues à l’étranger. Philippe Quenum, Sidney Stücki (DJ Sid) ou encore les Luluxpo font également partie de ces artistes qui ont marqué durablement le paysage culturel genevois.

Que ce soit dans le domaine de la musique ou des arts plastiques, on trouve aussi des figures montantes de la scène artistique comme le prolifique DJ Crowdpleaser dont les mix emplissent les dancefloors de Suisse et d’ailleurs, les Bjorn Borg, duo montant de la scène romande ou le Président Vertut, lauréat du prix du quartier des Bains 2011.

L’association Database et ses membres actuels réunissent ainsi tout ce qu’il est possible d’obtenir en termes de distinctions artistiques : Bourses fédérales, Bourses de la Ville de Genève, prix d’architecture, titres musicaux internationalement primés, collaborations avec les plus grands artistes (Noir Désir, Sylvie Fleury, Thomas Brinkmann, Kate Wax, Pipilotti Rist…)

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.